PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Du 6 au 11 avril 2014

Alcyon prit le départ le dimanche matin pour laisser passer le coup de vent de Nord Ouest en espérant naviguer sur la queue du Mistral – mais, pas de chance, celle-ci fut inexistante pour espérer aller jusqu'en Corse à la voile.

Avec la nuit, les premiers quarts de veille s'installent pour notre traversée.
Dès le matin, la mer sans vent permet l'observation de la surface de l'eau. Nous avons ainsi observer des thons en chasse, des dauphins (Stenella) et un cachalot. Stop Moteur ! Nous testons un hydrophone directionnel mis au point par Dimitri. Nous en profitons aussi pour mener le protocole des macro-déchets.

C'est au cours de la seconde nuit que nous atteignons Calvi portés par une fidèle brise nocturne pour les derniers 40 Milles ; il est 2 heures du matin : nous mouillons en rade et irons au port le lendemain. Journée à Calvi, vent de Sud Ouest force 7/8 sur la Balagne.

Déjà mercredi, Départ pour la traversée vers la Sardaigne (135 Milles). Notre route plein Sud traverse les canyons des golfes corses ; Dès le premier golfe (Porto), un Souffle repéré à moins de 2 Milles sort l'équipage de la sieste. Un cachalot juvénile reprend son souffle à proximité d'Alcyon qui se met en stationnaire pour observer sa sonde.

Toujours aucun vent, y compris à la hauteur des Bouches de Bonifacio, une nouvelle nuit de quart et au lever du jour, nous sommes à la latitude d'Asinara. Toujours au cap Sud, nous longeons les côtes sardes qui nous favorisent d'une légère brise portante jusqu'à un mouillage dans une crique de Porto Conte. Les équipiers profitent de l'endroit pour palmer et visiter les fonds.

Le matin nous levons l'ancre avec un départ à la voile pour rejoindre Alghero, port escale et attendre avec espoir du vent pour poursuivre notre route Sud le long de la Sardaigne. Nous sommes vendredi 11 avril.

Açores 2016