PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Du 24 avril au 2 mai 2014

Nous arrivons le jeudi 24 avril dans le port de Marsala sur la côte sicilienne pour faire un avitaillement. Dans la vieille ville, nous admirons les magnifiques ficus avant d'assister à un mariage sicilien pittoresque avec une mariée splendide.Le lendemain nous mettons le cap sur Mazara del Vallo, un grand port de chalutiers. Nous profitons toujours du Nord Ouest qui souffle à 4 Beaufort depuis quelques jours.



Après avoir amarré Alcyon, nous longeons la rivière Salami à pied pour admirer l'architecture arabo-normande de cette ville malheureusement assez délabrée. Après avoir consulté les bons horoscopes du journal local de Mazara annonçant le bonheur absolu en amour pour les prochains jours, nous nous réfugions sur Alcyon avant la grande pluie.

L'excellente Carbonara al Simone crée la monstre (expression suisse pour grand) bonne ambiance dans notre bateau préféré.
Journal de Bord / Îles Ioniennes / 24 avril - 2 mai 2014

Samedi matin, 26 avril nous partons pour Sciacca, notre dernière destination en Sicile. En vue du cap St. Marco, Zeus nous dévoile son imposante demeure à colonnes doriques cannelées intégrée dans un paysage ocre rouge, orné d'oliviers.
Journal de Bord / Îles Ioniennes / 24 avril - 2 mai 2014

Comme dans les deux villes précédentes, Sciacca souffre également du manque de moyens pour entretenir ses vieux quartiers.

Quiz de la semaine : comment prononce-t-on Sciacca?
schiatscha
schagga
tschatscha

Les recettes de la semaine :
Salade de Perpignan (en préférence pour l'équipage avec mal de mer), lentilles (en boite), oignon cru, gorgonzola italien, sardines (en boite)
Mélangez et ajoutez une petite vinaigrette.

Carbonara al Simone (pour deux personnes)
300g de pâtes, 1 œuf et 1 jaune d'œuf, 100g de lardons (de préférence avec beaucoup de gras), 50g de parmesan rapé

faire rissoler les lardons et ajouter le mélange œufs-fromage
mélanger aux pâtes (al dente !!!!)

Buon appetito !

Le lundi 28 avril nous partons à 8h30 en direction de Malte. Selon la météo, le vent devait faiblir en cours de journée et nous voulions profiter le plus possible de la force éolienne. Quelle belle surprise, lorsque Alcyon file avec une moyenne de 6.5 nœuds à travers la houle de 3 mètres. Ulysse, le pilote aérien est endommagé et nous barrons pendant toute la traversée, tâche bien physique. Au coucher du soleil, quelques dauphins bleu et blanc (Stenella) nous accompagnent, sinon nous sommes entourés de nombreux cargos qui font route entre Gibraltar et le canal de Suez.

Sur la côte nord de Malte, Alcyon contourne les parcs à poissons pour entrer dans le port de la Valette (Msida Marina) au petit matin, le pavillon jaune fièrement hissé (indiquant la quarantaine).
Journal de Bord / Îles Ioniennes / 24 avril - 2 mai 2014

La Valette reflète la richesse et l'influence catholique des chevaliers de Saint Jean qui sont arrivés à Malte en 1523 chassés de Rhodes par les Turcs. En outre on retrouve des caractères de la civilisation arabe et de l'occupation anglaise avec un parfum de paradis fiscal.
Journal de Bord / Îles Ioniennes / 24 avril - 2 mai 2014

Mercredi matin nous partons à la découverte des îles Comino et Gozo. Nous visons la baie St. Paul pour le dîner et la baignade. Au départ pour Comino nous observons trois grands dauphins (Tursiops Truncatus) en train de s'alimenter près des parcs à thons.

Pour la nuit, Alcyon s'arrête dans une petite baie au nord de Comino sous un beau ciel étoilé. Le lendemain, nous longeons la côte ocre jaune de Gozo et entrons dans la petite crique Xlendi peuplée d'hôtels et de marteaux piqueurs. L'après-midi Eole nous gâte avec un vent Nord Ouest force 4 et nous descendons voiles en ciseaux jusqu'à la côte maltaise où nous ancrons dans la baie de Mellieha.

Le jeudi matin nous nous levons un peu nostalgiques, c'est notre dernier jour de voile. Chaque équipier a l'honneur de prendre la barre d'Alcyon pour faire un dernier bout de chemin jusqu'à la Valette. Merci, merci, merci au capitaine et à Alcyon pour cette étape inoubliable.

Açores 2016