PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Et voilà, cette navigation hauturière retour s'achève ; et avec elle se clôt notre navigation de printemps « Voile et Découverte » entre la France méditerranéenne et l’archipel des Açores.
Après une dernière traversée tout au moteur (aucun brin d'air frais n'est venu gonfler nos voiles) depuis Mallorca, c'est à Porquerolles que nous mouillons pour permettre à l’équipage et Alcyon un retour en douceur à la « maison ».
Ce manque de vent nous a permis d’observer en route : deux Grands Dauphins à l'étrave, deux grands groupes de dauphins bleus et blancs (au moins 100 individus à chaque fois), un jeune Rorqual commun au repos (accompagné par deux dauphins qui barbotaient calmement autour de lui), et une grande Raie (d'espèce indéterminée).

Episode 2 de Gibraltar aux Iles Baléares

Jusqu'à présent, la chance nous a souri : cette deuxième étape s'est tout aussi bien déroulée que la première, avec un vent portant qui nous a accompagnés pendant ces quatre petits jours de traversée au départ de la Linea et après notre visite de Gibraltar.

Samedi 02 avril 2016

Bem-vindos em Terceira !

Après les charmes de Santa Maria, c'est dans le joli port d'Angra do Heroismo (au sud de l'île de Terceira) que nous avons finalement atterri ce lundi 28 mars.
Décidément les Açores ne se seront pas laissées apprivoiser en douceur, car cette dernière étape de 150 miles s'est encore une fois tenue sous le signe du près serré avec un vent de nord-ouest durant la première journée, passant tout de même progressivement au sud-ouest, pour une dernière journée de mer un peu plus favorable.

15/03/2016

Direction les Açores !
Nous programmons un départ de la Linea en début de matinée de manière à prendre le « large » le plus tôt possible, après un arrêt-minute côté britannique pour refaire le plein de gasoil.
Autant l'annoncer dès le départ, les prévisions météorologiques ne nous sont pas vraiment favorables... Nous aurons peu de vent les premiers jours près des côtes (mais tant mieux puisqu'il souffle contre nous), et ensuite ça ne devrait pas s'arranger avec une alternance d'ouest et de nord-nord-ouest, ce qui présage beaucoup de navigation au près. Et en plus nous sommes ralentis dans le golfe de Gibraltar par le passage d'un sous-marin anglais !
Nous arrivons quand même à louvoyer quelques heures dans le détroit, entre les cargos, et avons le plaisir d'entrer dans l'océan Atlantique à la voile.

Partis d'Ibiza jeudi 10 au matin par une agréable brise de nord-est, le vent n'a pas été longtemps au rendez-vous. A partir du lendemain notre ami Perkins (le moteur d'Alcyon) a pris le relais, quasiment non-stop jusqu'à l'arrivée, dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14.

Mercredi 9 mars 2016, port d'Ibiza.

Nous avions laissé passer quelques jours de coup de vent à Port St Louis du Rhône, les yeux rivés sur les fichiers météos environ 5 fois par jour. Finalement une « fenêtre » s'est ouverte, et nous avons appareillé samedi 5 à l'aube en direction des Baléares, première étape avant Gibraltar.
Quelle fenêtre ! Traverser le golfe du Lion avec 30 nœuds de vent bien établi, quelques moments à 35 nœuds (c'est-à-dire 7 Beaufort), et avec la houle conséquente des 4 jours de tempête, ce ne sont pas les conditions idéales pour un amarinage en douceur !

Les fiches espèces et géologie

Voir nos fiches des espèces et géologie remarquables de l'archipel des Açores élaborées par les guides encadrants de Participe Futur.

fiche acores

Petit alphabet des Açores

acores

A comme Anticyclone, B comme botanique, C comme cachalots...
Voir l'alphabet