PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Chef de bord : Yann
Guide : Laura
Equipage : Véronique, Kasia, Arnaud, Eric et Philippe


Samedi 12 Aout :
Réunion des éco volontaires autour d’un café avant de partir. On est tous ravis d’être là, entre impatience et excitation. Philippe revient pour sa troisième mission avec Participe Futur et nous raconte ses précédentes expériences avec beaucoup de rencontre de cétacés. On espère avoir la même chance cette semaine. Eric et Véro sont de retour à bord après la mission 7 pendant laquelle aucune sortie d’observation n’a été possible en raison du mistral. Ça sera beaucoup plus calme cette fois-ci les rassure Yann, le chef de bord. Laura est la nouvelle éco-guide à bord d’Alcyon. Kasia et Arnaud complètent l’équipage. Départ vers 17h après les briefs sur la vie à bord et la sécurité en mer. Nous quittons le port direction le mouillage de Mejan. Il y a beaucoup de houle, le bateau gîte pas mal, mais aucun malade à signaler. Après notre premier repas sur Alcyon, nous observons quelques étoiles filantes avant d’aller nous coucher.


Dimanche 13 aout :
Tentative de départ à la voile, le vent tombe juste au moment où on finit de relever l’ancre. Nous partirons donc au moteur. Laura nous présente alors les différentes espèces que nous pouvons rencontrer lors de notre mission. Elle en vient ensuite à l’explication du protocole d’observation et la marche à suivre pour utiliser les jumelles paramétriques et la tablette pour enregistrer les données. La bonne nouvelle, c’est que toutes les conditions sont réunies pour faire une observation de niveau 3, nous voilà directement plongé dans le bain. Après la pause déjeuner, le vent forcit un peu, nous passons en observation de niveau 2. Notre patience est enfin récompensée en fin de journée. Yann aperçoit des sauts à l’horizon. Le temps de s’approcher et 6 dauphins bleus et blancs se mettent à l’étrave. Ils ne resteront malheureusement pas assez longtemps pour prendre des photos, mais nous sommes déjà super contents de cette rencontre. Nous arrivons au mouillage en début de soirée. Après une baignade, pour les plus courageux, nous passons à table. Un régal. On finit la soirée en regardant les cartes des zones que nous prospecterons pendant cette mission et le parcours déjà effectué. Demain, direction le large pour notre première nuit à la cape. Nous sommes impatients.


Lundi 14 aout :
L’activité démarre dès 7h30 par le lavage du pont. Ensuite, Laura nous explique le protocole macro-déchets. Il nous permettra de participer à une évaluation de la pollution en Méditerranée. Nous naviguons à la voile. A peine trente minutes après avoir commencé un transect d’observation, nous entendons Laura crier en pointant du doigt « Souffle à 3h ». Il s’agit d’un rorqual et il est décidé de le suivre. Tout va très vite, il faut gérer le relevé des infos avec les jumelles, la tablette mais aussi affaler les voiles. Yann, maitrise parfaitement la manœuvre d’approche. Le rorqual ressort juste à côté de bateau, idéal pour faire de la photo-ID. Nous suivrons Jean-Pierre le rorqual pendant près d’une heure. La journée s’annonce belle. En fin de journée, Eric repère un souffle à l’horizon. Malgré tous nos efforts, il sera très difficile de prendre des photos de ce rorqual en raison d’un contre-jour. En arrivant sur le point India pour la nuit à la cape. Là encore nous avons la chance : deux dauphins bleu et blanc, une raie et une petite tortue caouanne. Kasia, Arnaud et Laura se baignent par 2500m de fond. Le coucher de soleil nous offre un très beau rayon vert. La soirée se passe en musique sous les étoiles. Yann nous explique ensuite les consignes pour les quarts de cette nuit, mais pour l‘instant la mer est d’huile, aucun feu à l’horizon.


Mardi 15 aout :
Waaaaaaouuuuuh !
Comment résumer la journée ? Au petit matin, tout le monde commente la cape : un super moment malgré la fatigue. Nous avons tous pu entendre pendant la nuit le passage de dauphins et Eric et Vero ont même eu la chance d’en voir un dans le soleil levant. Le café du matin se fait dans la brume, on se demande bien comment on va faire pour observer. Heureusement le temps change vite. On commence la journée par le protocole macro-déchets. Dès le début des obs de niveau 3, Eric aperçoit deux points noirs à l’horizon. Nous mettons cap vers eux, et réalisons qu’il y a en fait 3 rorquals en groupes et 1 solitaire. Nous commençons le suivi de ce dernier qui nous empêche d’approcher du groupe de trois qui semble contenir un individu plus petit. Nous arrivons finalement à nous rapprocher du groupe. Les animaux semblent confiants et paisibles, ils se déplacent parallèlement au bateau et la transparence de l’eau nous laisser deviner l’immensité du rorqual. Entre émotion et frisson, l’équipage est ébahit. Un des rorquals s’approche de la côte et nous pouvons voir son œil nous observer pendant de longues minutes avant de passer sous le bateau ! Photos et films sont de rigueurs. On arrive à les suivre pendant presque deux heures durant lesquelles nous croiserons également des dauphins bleus et blancs, une raie manta et une tortue avec une sterne posée sur sa carapace. C’est une observation exceptionnelle, on est vraiment heureux. A l’heure de la pause déjeuner, la préparation du repas est interrompue par un nouveau rorqual repéré par Véro à l’arrière du bateau. Le suivi commence, le déjeuner attendra. Les observations de l’après-midi sont tout aussi riches. Nous suivons un rorqual au repos qui, bien décidé à poursuivre sa sieste, nous empêche de prendre sa dorsale en photo. Nous verrons encore deux rorquals, des dauphins bleus et blancs, une tortue et une méduse avant de prendre la route du retour vers Port Cros. Mais la journée n’était pas encore finie ! A notre arrivée devant Port Crau, une vingtaine de grands dauphins viennent jouer longuement à l’étrave. Quelle journée !!


Mercredi 16 aout :
Les conditions météo sont beaucoup moins propices aux observations : il y a plus de vent, force3/4. Le matin nous ne verrons qu’un poisson lune repéré par Philippe. Le temps s’assombrit l’après-midi, ça devient difficile d’observer la mer avec un ciel aussi gris. On se dirige vers le Cap Sicié. Notre patience est récompensée en fin de journée avec l’observation d’un rorqual.


Jeudi 17 aout :
On part dès 7h30. A peine le temps de lancer le transect de niveau 3 qu’un groupe de grands dauphins est signalé. Nous commençons le suivi et faisons le plein de photos-ID. S’agit-il du même groupe que mardi ? La journée est idéale avec une mer calme et peu de vent. Nous observons deux points noirs à l’horizon : des globicéphales ! Le groupe est très grand, une bonne vingtaine. Ils viennent jouer à l’étrave, par petits groupes de 3-4. Nous les suivrons pendant presque deux heures. C’est une grande première pour tous les éco volontaires et la guide. On est tous sous le charme. La journée d’obs reprend et de nouveau un rorqual interrompt notre pause déjeuner. Arnaud et Kasia se baignent au large. L’après-midi, on observe de nouveaux des rorquals avant de retourner vers le Cap Sicié. On va passer notre dernière nuit à bord d’Alcyon. On se remémore tous la semaine incroyable qu’on vient de passer. Nous finirons la soirée en musique en mangeant des crêpes et des galettes.


Vendredi 18 aout :
On prend le chemin du retour assez tôt pour longer une dernière fois le talus de Toulon. Nous observons deux dauphins bleus et blancs, la mère et son petit mais ils vont trop vites et nous n’avons pas le temps de les prendre en photos. Direction Pin-Rolland avant de ranger et nettoyer le bateau avant sa prochaine mission.

 

Les fiches espèces et géologie

Voir nos fiches des espèces et géologie remarquables de l'archipel des Açores élaborées par les guides encadrants de Participe Futur.

fiche acores

Petit alphabet des Açores

acores

A comme Anticyclone, B comme botanique, C comme cachalots...
Voir l'alphabet