PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Samedi 2  :
Nous nous retrouvons tous au bar du port, moment permettant les présentations. Cette semaine nous serons cinq écovolontaires sur le voilier : Carla et Catherine fidèles équipières d'Alcyon, Taly notre comédienne italienne, Janis et Nelly deux amis savoyards. Chouette équipe. Le Mistral étant trop fort pour partir, nous prenons le temps de bien nous installer sur le bel Alcyon. Laura et Yann nous expliquent ensuite le déroulement des journées et quelques consignes autour d'un bon repas. Première nuit sur Alcyon, au port donc.


Dimanche 3  :
Le vent est tombé, nous voilà prêts à partir. On prend la mer en milieu de matinée direction notre premier mouillage ! Après quelques minutes de réflexion, Yann décide que ce sera à l'île de Bagaud. Les plus téméraires comme notre belle italienne Taly vont se baigner. Janis fait juste un aller/retour : l'eau est trop froide pour cet originaire de la Réunion !!!


Lundi 4  :
Temps magnifique, mer calme, journée parfaite pour les observations. Direction le grand large et la Corse, c'est génial ! Yann nous apprend à tenir la barre et à manœuvrer Alcyon. Le vocabulaire sur le voilier est riche. Les observations commencent avec quelques Stenellas qui font un passage éclair près du voilier. Puis, à notre grand bonheur, nous observons un rorqual. On continue notre route, quelle plénitude, on est seul au monde, pratiquement pas de trafic maritime. Quelle sensation de liberté à la proue du bateau ! On attaque l'apéro, Laura était prête à éplucher les pommes de terre quand apparaît à l'arrière du bateau un rorqual ! Malheureusement, il repart presque aussitôt en sonde ne nous permettant pas de l'observer !
Ensuite, Yann nous explique les consignes de sécurité pour la navigation de cette nuit. On organise les quarts et on va vite se coucher.

Mardi 5  :
J'ai fait le quart de 5h à 7h avec Catherine, c'était extraordinaire de vivre le coucher de la Lune et une heure après le lever du soleil. Je n'ai pas envie d'aller me recoucher tant la journée est belle ! A la proue du voilier, je suis déjà en mode observation ! Et pour notre plus grand bonheur un groupe de stenella vient nous saluer à l'avant du bateau. Au loin, nous apercevons le souffle d'un rorqual ! On se rapproche, il n'a pas l'air du tout embêté. Il était tellement près qu'on pouvait le voir par transparence dans l'eau. Un moment magique dont on se rappellera toute notre vie. Nous sommes restés avec lui une heure – une heure de pur bonheur.
J'oublie de parler d'une chose étonnante. Au lever du soleil, on voyait la Corse, mais une heure plus tard, on ne la voyait plus ? Un mirage ? Rien de tel, Yann nous explique que c'est une vision de contre-jour dû au lever du soleil à l’Est derrière les sommets de la Corse.
Nous finissons par voir une bonne fois pour toute l'île de beauté. On se pose au mouillage de Girolatta, baignade et observation sous-marine pour tout le monde. La journée s'achève autour d'un super apéro dans ce cadre magnifique.

Mercredi 6  :
Carla, la vaillante, fait sa petite baignade matinale au coucher de Lune. On part de Girolatta, direction quelques canyons pour voir si nos amis les cachalots sont là, mais non ! A midi, nous arrivons à un mouillage à côté du phare de la Revellata. Nous rencontrons Gabriel, un ancien guide de Participe Futur qui travaille désormais dans lecentre de recherche installé dans cette baie. Taly se baigne au clair de Lune. Et Yann nous chante quelques morceaux à la guitare.

Jeudi 7  :
Plus les jours passent, plus on se dit qu'on a une vraie « guide suprême ». Laura est juste épatante du haut de ses 24 ans. Elle dort peu, est sur tous les fronts et en plus nous dorlote. Elle est vraiment TOP ! Ce matin, on part tôt pour essayer de trouver les cachalots. Beaucoup de houle pour moi, clairement la matinée est rude, le mal de mer très présent ! Après ce moment houleux, nous arrivons au port de Calvi. Un petit resto pour commencer ! Hâte de goûter la bière corse tant vantée par notre Chef de bord,Yann ! (l’abus d’alcool est dangereux). Chacun fait un peu ses petites affaires dans l'après-midi. On va se baigner : plein de poissons, l'eau claire, SUPER !
A la nuit tombée, Taly va marauder des figues de barbarie.

Vendredi 8  : 
4h30 : départ matinal de Calvi, Yann a donné les consignes pour les quarts qui devront s'enchaîner toute la journée et la nuit prochaine. La journée passe, la fatigue se fait sentir. En milieu d'après-midi, nous voyons nos premières tortues, l'équipage est aux anges. Nous ramasserons également, une chaise de jardin ! C'est parti pour une nuit de quarts, Yann a hissé les voiles, le bateau avance à une belle allure, et gite dorénavant. Catherine qui ne tient plus en place dans sa couchette a d'ailleurs dormi par terre après son quart. Laura et Taly ont vu pendant le quart le passage d'un cargo à 200m derrière Alcyon. Impressionnant ! Le pauvre Yann fut réveillé à maintes reprises.

Samedi 9  :
Temps pourri, le bulletin météo qui nous a poussé à quitter la Corse plus tôt était exact. Nous allons nous abriter au port du Lavandou, un orage éclate. Pour nous remonter le moral, notre guide nous fait des galettes et des crêpes au caramel au beurre salé fait bateau ! Miam !

Dimanche 10  :
On se prépare tranquillement au départ vers Porquerolles. J'emmène Taly et Janis se promener sur le chemin du littoral qui est magnifique. On longe les rochers pour arriver sur une petite plage où nous nous baignons. Avant de rentrer, nous passons par la boulangerie acheter croissants et pains au chocolat pour l'équipage.
Nous prenons la route de Porquerolles en passant par des canyons avec toujours le même espoir d'apercevoir des cachalots.
Nous finissons la journée à admirer le coucher de soleil sur le port de Porquerolles.

Lundi 11  :
Le Mistral est là ! Nous serons bloqués les prochains jours alors nous décidons d'aller visiter l'île. Catherine et moi louons des vélos. Beaucoup de sentiers sont fermés en raison du risque incendie par fort Mistral. Mais clairement, notre journée de vélo nous permet de venir fanfaronner auprès de l'équipage car « nous connaissons dorénavant l'île sur le bout des doigts ». Le soir, nous partons tous ensemble faire une balade nocturne vers le Cap d'Armes.

Mardi 12  :
Encore une journée bien remplie sur Porquerolles. Catherine et moi avons décidé de faire découvrir la plage Notre Dame à l'équipe. La plage serait idyllique si des morceaux de plastiques ne constellaient pas le sable fin... Taly et Laura font donc une petite opération nettoyage de plage.
Le soir, nous allons voir une conférence sur la pollution au mercure dans les océans.

Mercredi 13  :
Aujourd'hui, l'équipage se repose. Laura profite du début d'après-midi pour nous faire un exposé sur les plastiques dans les océans. Hyper intéressant ! On apprend beaucoup de choses et on est plus que motivé pour faire de la sensibilisation autour de nous.
Le soir, nous sommes invités sur le voilier qui transporte l'équipe de la conférence d'hier soir. De retour sur Alcyon, Taly nous cuisine un pesto maison avec des pignons ramassés deux jours avant lors d'une balade.


Jeudi 14  :
Dernier jour de la mission, nous partons au petit matin de Porquerolles car nous voulons faire un dernier passage sur le canyon de Toulon, encore et toujours à la recherche de cachalots, que nous ne trouverons pas. Deux rencontres magnifiques auront toutefois lieu : la première en pleine brume avec le trois-mâts italien Amerigo Vespucci, la seconde avec un groupe de Stenella qui contenaient beaucoup de petits.
Retour au port, l'heure du bilan. Nous avons passé 12 jours riches en découvertes, une aventure humaine magnifique ! On est heureux d'avoir fait un bout de chemin sur Alcyon, et d'en avoir appris un peu plus sur son concepteur, Jacques. Ça rend l'expérience d'autant plus magique ! On reviendra !

 

Les fiches espèces et géologie

Voir nos fiches des espèces et géologie remarquables de l'archipel des Açores élaborées par les guides encadrants de Participe Futur.

fiche acores

Petit alphabet des Açores

acores

A comme Anticyclone, B comme botanique, C comme cachalots...
Voir l'alphabet