PARTICIPE FUTUR S'ENGAGE POUR LA CONSERVATION MARINE A TRAVERS LA RECHERCHE, L'EDUCATION ET LA SENSIBILISATION

Chef de bord : Yann
Guide : Eléonore

1. Samedi 14 juillet  :
Et c’est reparti pour une nouvelle mission ! Avec à son bord les pros de la mer Eléonore et Yann, l’habituée Fanny et les nouveaux Marie-Agnès, Sylvie, Jonathan et Corinne.
Départ à 16h30 de port Pin Rolland vers le large à environ 10 Mn. Nous avons longé la côte malheureusement sans rien voir. Nous nous sommes familiarisés avec le protocole : hisser les voiles, barrer le bateau, protocole macro-déchets et l’observation de la mer.
A 21h30 nous avons mouillé aux Embiez et avons observé les feux d’artifices des villes avoisinantes, tout en dégustant le délicieux couscous de Yann. Au dodo vers 23h pour un départ à 7h.

2. dimanche 15 juillet  :
Hop, Start up au lever de soleil vers 6h15 ! Après la folle nuit de nos voisins on avait trop envie de leur faire subir le même boucan « les Embiez sont dans la place !! »
A 7h nous voilà sur la route du grand large, comme prévu. Superbes conditions de navigation à la voile. Nous sommes d’abord rejoins par un groupe de 5 ou 6 dauphins bleu et blanc dont 1 petit. Superbe ! Ce n’est pas fini, nous apercevons un souffle au loin. Nous nous rapprochons, il s’agit d’un « petit » rorqual de 18m. On l’a vu sonder 3 fois puis pschit disparu ! Entre 2 souffles Fanny coupe les tomates pour la salade de midi !
Puis, à peine le temps de finir la dernière bouchée, un gros splash de baleine au loin.  Peu de temps après on voit d’autres baleines sauter au loin. On décide de faire route vers elles et ça re saute, des splash à profusion !
Ce n’est pas fini, sur notre route vers les baleines sauteuses nous apercevons un cachalot. Etait-ce lui qui sautait ? Il sonde une première fois. Nous l’écoutons à l’hydrophone chasser, s’arrêter, rechasser… c’est top la vie d’un cachalot ! 
La journée n’est pas encore finie, il est 17h allez les bleus ! Toute la France est devant sa tv, nous nous sommes dans l’immensité de la mer ! La France a gagné et Yann ne semble pas trop déçu d’avoir manqué ce grand moment. Il faut dire que les baleines nous ont fait un véritable show. A la nuit tombante, après 4 ou 5h de navigation à la voile nous atteignons l’île de Porquerolles et la baie des langoustiers. 

3. lundi 16 juillet  :
Yann nous avait prévenus que les conditions météo ne seraient pas favorables. Après un solide petit déjeuner, il est décidé de gonfler le zodiac pour partir en mission de prévention auprès des plaisanciers au mouillage. Cette mission nommée "Exit Plastic" et supportée par BeMed consiste à les sensibiliser sur le plastique en mer à l’aide d’un questionnaire. Nous avons pu accoster 3 bateaux et avons été plutôt bien accueillis. Certains nous disent avoir constaté d’années en années l’augmentation des déchets plastiques et sont sensibles à leur impact sur la faune marine. Comme prévu, le temps s’est obscurci dans l’après-midi pour laisser place à un gros orage. Cette fois le feu d’artifice vient du ciel et les éclairs ne tombent pas loin. Pour nous nous réchauffer nous nous mettons à l’abri dans le carré. Yann et Eléonore en profitent pour nous faire un topo sur la géographie sous-marine, sur la zone Pélagos et sur l’échelle beaufort qui, comme chacun ne peut plus l’ignorer se mesure de 1 à 12 !
Après diner nous avons à nouveau droit à un cours de voile au tableau avec plein de petits voiliers en mouvement, au grès des vents (près, travers grand large…) de la pure poésie maritime !

4. mardi 17 juillet  :

L’orage a laissé place à un grand soleil, une nouvelle journée à bord de ce magnifique bateau commence. Nous quittons le joli mouillage de la Badine pour aller vers Port-Cros. Aujourd’hui la mer est agitée (selon l’échelle douglas). Il y a de la houle, peu de vent, nos estomacs vont-ils résister ? Vers 14h nous apercevons des oiseaux posés au loin et là un méga splash de baleine !
40 min plus tard, Jonathan sur le bout dehors aperçoit un souffle. Puis nous tombons sur un énorme cachalot ! C’est sans doute lui qui est à l’origine du méga splash. Nous l’avons accompagné pendant 3 sondes soit environ 1h30 de vie partagée avec un mâle cachalot : ça mange ça pète et ça chie, tous nos sens en prennent pour leur grade ! Entre deux nous avons aperçu une licorne, Fanny a même sauté dessus pour la ramener à bord. Nous repartons ensuite vers les côtes et hop un poisson lune ! Encore une belle journée.

5. mercredi 18 juillet 2018
Après une nuit au cap Taillat nous partons à 7h vers le large. I y a de la houle et du vent, la navigation est mouvementée.
Nous observons la mer quand soudain Fanny voit un poisson lune. Non, c’était un groupe de dauphins bleus et blanc. Ils sont venus jouer à la proue du bateau. Toujours attentifs nous apercevons en début d’après-midi un grand groupe de dauphins en chasse.
Jonathan à la barre s’approche d’eux en douceur, quelques dauphins viennent à notre rencontre. Après ce beau spectacle nous repartons vers les côtes. Sur notre chemin de retour nous constatons des déchets dans la mer que nous ne manquons pas de récupérer. A 19h le voilier mouille sur les abords de Port Cros, une île protégée avec un fond sous-marin plein de beaux petits poissons.

6. jeudi 19 juillet :
A 7h départ du Cap Sicié pour le large. Sur le chemin des dauphins bleu et blanc ont croisé notre route. Nous repartons en longeant la côte. Une écoute hydrophone a permis de valider la présence de cachalots quel concert ! Soudain 1, 2, 3 souffles au milieu de la mer, 3 cachalots à l’horizon ! Nous allons à leur encontre. Ils se laissent approcher pour la photo ID puis sondent. Une quinzaine de minutes plus tard, 2 souffles côte à côte. 2 cachalots se promènent ensemble. L’un d’eux est connu, nous l’avions croisé dimanche. Ils sondent puis nous retournons sur la côte car la météo ne nous permet pas de rester dormir à la cape au large. En mode voilier, les voiles au vent. Un groupe de dauphins nous rejoignent : saltos, pirouettes, plongeons et avant et sur le dos. Contents de croiser un bateau, ils jouent avec nous quelques instants. Nous mouillons au Cap Sicié pour la nuit. Nous dégustons les fabuleuses crêpes de Yann notre skipper breton. Nous avons même droit à un show de guitare. Une nuit à la demi-lune avec un ciel dégagé rempli d’étoiles.
Beaucoup de roulis Eléonore est rentrée dormir dans la cabine, elle en avait assez de prendre la baume, installée dans son hamac. Corinne a roulé de sa couchette et est tombée sur Jonathan !

7. vendredi 20 juillet  :
Dernier jour, belle mer, un dernier petit transect à la recherche d'observations sur le canyon de Toulon. Nous avons connu une magnifique aventure avec la rencontre de dauphins, cachalots et rorquals, les globicéphales restent absents ! Merci à Eléonore et Yann pour cette superbe semaine.

mission2_01
mission2_01
mission2_02
mission2_02
mission2_03
mission2_03
mission2_04
mission2_04
mission2_05
mission2_05
mission2_06
mission2_06
mission2_07
mission2_07